Booba - Bénigni Text

Songtext zu Bénigni

[Couplet 1 : USKY]
Avant, j'voulais la plus sexy, maintenant j'veux celle qui m'casse le moins la tête
J'ai les deux doigts dans la prise, les trois autres sont dans sa schneck, dis-moi rien d'autre au personnel
Graines d'amertume que j'ai parsemé, cerveau en vrac, j'sais plus c'est quel jour d'la semaine
J't'ai donné ma confiance, me l'rendre, tu l'as pas fait, j'ai du briser ton cœur en porcelaine
Le temps remet chaquе clown dans son cirque, le temps rеmet chaque roi sur son trône, ouais, ouais, ouais
J'entends le chant des sirènes, le bruit d'un .45 qui fait "Bang, bang, bang"
Ils camouflent leurs médiocrités avec des prod' qui tapent, des feats derrières leur Givenchy
J'ai pas su lui dicter mes règles, lui dire que la vie est belle comme Roberto Benigni

[Pré-refrain : USKY]
Ce soir, je ride seul dans la ville et je me sens habité
J'ai craché mon seum dans la fumée, déçu mais habitué
Ils trouvent que j'suis trop dur à pister, qu'j'ai plusieurs entités

Ces mauvais reflexes qui me guidaient, j'n'ai pas su les quitter

[Refrain : Usky]
Ce soir, je ride seul dans la ville et je me sens habité
J'ai craché mon seum dans la fumée, déçu mais habitué
Ils trouvent que j'suis trop dur à pister, qu'j'ai plusieurs entités
Ces mauvais reflexes qui me guidaient, j'n'ai pas su les quitter

[Couplet 2 : Booba]
J'ai jamais voté, y a qu'des fumiers, des écrans de fumée
Y a pas pire que l'Homme, c'est confirmé, plutôt mort que confiné
Le savoir est une arme mais le problème, j'pense plus sans mon I.A
Parisien, j'perds même avec Lionel, j'danserai pas le Mia
J'entends l'surveillant dans le couloir, dans mon poste, y a du Mac Tyer
Fidèle à ma couleur, le négro, qui n'en ai pas une d'ailleurs
Ce soir je ride seul dans la ville, j'suis fonce-dé, j'suis armé
J'rejoins [?] Mala sur Belleville, j'vais aux tchoins pour me calmer
Plus tard, je deviendrai célèbre, coup de théâtre, j'croise un prof haineux au feu rouge il regarde la Fé-Fé de sa Seat
Ma mère voulait qu'j'aille voir un psychiatre, j'ai appelé Soprano
J'ai gardé ma folie au chaud, ma fille au salon joue du piano



[Pré-refrain : Booba]
Ce soir, je ride seul dans la ville et je me sens habité
J'ai craché mon seum dans la fumée, déçu mais habitué
Ils trouvent que j'suis trop dur à pister, qu'j'ai plusieurs entités
Ces mauvais reflexes qui me guidaient, j'n'ai pas su les quitter

[Refrain : Usky]
Ce soir, je ride seul dans la ville et je me sens habité
J'ai craché mon seum dans la fumée, déçu mais habitué
Ils trouvent que j'suis trop dur à pister, qu'j'ai plusieurs entités
Ces mauvais reflexes qui me guidaient, j'n'ai pas su les quitter

[Outro : USKY]
Pas su les quitter
Pas su les quitter
Pas su les quitter

Booba - Bénigni Songtext

zu Bénigni von Booba - Bénigni Lyrics Booba - Bénigni Paroles de Bénigni ft. USKY Booba - Bénigni Text Bénigni Booba Bénigni Liedtext
Album: AD VITAM ÆTERNAM (2024)

Noch keine Übersetzung vorhanden. Musik-Video-Miniaturansicht zu Bénigni Songtext von Booba

Video zum Bénigni


Bénigni Songtext von Booba


Andere Songtexte und Deutsche Übersetzungen

von Booba

Beliebt Lyrics

Beliebt Neu Songtexte

Empfohlen Deutsche Übersetzungen