Guillaume Apollinaire - Ma Lou je coucherai / fragmentaire Text

Songtext zu Ma Lou je coucherai / fragmentaire


/.../

Mes souvenirs se sont ces plaines éternelles
Que virgules, ô Lou, les sinistres corbeaux
L’avion de l’amour a refermé ses ailes
Et partout à la ronde on trouve des tombeaux.

Et ne me crois pas triste et ni surtout morose
Malgré toi, malgré tout je vois la vie en rose
Je sais comment reprendre un jour mon petit Lou,
Fidèle comme un dogue, avec des dents de Loup;
Je suis ainsi, mon Lou mais plus tenace encore
Que n’est un aigle alpin sur le corps qu’il dévore.


Quatre jours de voyage et je suis fatigué
Mais que je suis content d’être parti de Nîmes !
Aussi, mon Lou chéri, je suis gai, je suis gai
Et je ris de bonheur en t’écrivant ces rimes.

Cette boue est atroce aux chemins détrempés.
Les yeux des fantassins ont des lueurs navrantes.
Nous n’irons plus aux bois, les lauriers sont coupés,
Les amants vont mourir et mentent les amantes.

J’entends le vent gémir dans les sombres sapins
Puis je m’enterrerai dans la mélancolie
Ô ma Lou, tes grands yeux étaient mes seuls copains.
N’ai-je pas tout perdu, puisque mon Lou m’oublie ?

/.../

(Mourmelon-le Grand, le 6 avril 1915)

Guillaume Apollinaire - Ma Lou je coucherai / fragmentaire Songtext

zu Ma Lou je coucherai / fragmentaire von Guillaume Apollinaire - Ma Lou je coucherai / fragmentaire Lyrics for Guillaume Apollinaire - Ma Lou je coucherai / fragmentaire Paroles de Ma Lou je coucherai / fragmentaire par Guillaume Apollinaire - Ma Lou je coucherai / fragmentaire Text Ma Lou je coucherai / fragmentaire Guillaume Apollinaire Ma Lou je coucherai / fragmentaire Liedtext Musik-Video-Miniaturansicht zu Ma Lou je coucherai / fragmentaire Songtext von Guillaume Apollinaire

Ma Lou je coucherai / fragmentaire Songtext von Guillaume Apollinaire


Andere Songtexte und Deutsche Übersetzungen

von Guillaume Apollinaire

Beliebt Lyrics

Beliebt Neu Songtexte

Empfohlen Deutsche Übersetzungen